Résultats faussement positifs

Que se passe-t-il si j’obtiens un résultat faussement positif à un test de dépistage?

Nous réalisons des tests de dépistage sur chaque don de sang afin de détecter la présence des agents infectieux responsables du VIH, des hépatites B et C et de la syphilis, ainsi qu’un autre virus peu commun, le virus humain T lymphotrope (HTLV). 

Un résultat faussement positif – ou « faux positif » – signifie que le premier test de dépistage réalisé a réagi, ce qui suppose la présence d’une substance incompatible avec le don de sang, mais qu’un deuxième test, plus précis, a donné un résultat négatif. La plupart des faux positifs sont dus à une interférence et ne signifient pas nécessairement qu’un agent infectieux est présent dans le sang.

FOIRE AUX QUESTIONS

Comment procédez-vous au dépistage des maladies infectieuses?

Nous appliquons une méthode composée de deux étapes, qui est utilisée dans le monde entier. La première étape consiste à dépister la présence éventuelle d’agents infectieux à l’aide d’un test très sensible. Si aucune réaction ne se produit, on conclut à l’absence d’infection et l’analyse s’arrête là. Dans le cas contraire, on procède à un autre test pour savoir si la réaction précédente était attribuable à une infection ou s’il s’agissait d’un faux positif. Le deuxième test permet d’identifier les marqueurs de l’éventuelle infection dans le sang.

Faut-il consulter son médecin pour refaire un test?

Oui. Nous recommandons aux donneurs de consulter leur médecin, car c’est la personne la mieux placée pour leur donner un avis médical.

Mes proches doivent-ils s’inquiéter pour leur santé si j’ai obtenu un résultat faussement positif?

Non. Malgré leur caractère troublant, les résultats faussement positifs signifient qu’il n’y a pas d’agent infectieux dans le sang. Ce qui veut dire qu’il n’existe aucun risque que vous ayez contaminé votre partenaire, vos enfants ou vos proches. Parlez-en à votre médecin, qui pourra vous donner son avis médical.

Pourquoi ne pas rechercher directement la présence des marqueurs des agents infectieux dans le sang, ce qui éviterait les résultats faussement positifs?

La méthode en deux étapes est la meilleure méthode de dépistage des agents infectieux dans le sang. Malgré sa sensibilité, le premier test réalisé permet de déterminer rapidement si une unité de sang peut être transfusée. Le deuxième test étant plus long, on ne l’utilise que si le premier test donne un résultat positif afin de déterminer s’il s’agit ou non d’un faux positif.

Comment faire pour recommencer à donner du sang après un résultat faussement positif?

Vous devez attendre 6 mois avant de savoir si vous pouvez recommencer à donner du sang. La date à laquelle vous devez nous contacter au bout des 6 mois est indiquée dans la lettre que l’on vous a envoyée pour vous annoncer votre résultat faussement positif.

Une fois les 6 mois écoulés, vous devez appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663) pour parler à l’un de nos professionnels de la santé et savoir comment procéder pour passer un test de suivi. Assurez-vous de mentionner que vous souhaitez bénéficier du programme de réadmission des donneurs. On vous indiquera alors l’heure et le lieu auxquels vous devrez vous rendre.

Le jour de votre rendez-vous, apportez la lettre qui vous a été envoyée par l’un de nos directeurs médicaux. Vous devrez donner une petite quantité de sang, qui sera utilisée pour effectuer le test de suivi. Vous recevrez plus tard une lettre qui contiendra les résultats de ce nouveau test. Si les résultats obtenus sont tous négatifs, vous pourrez recommencer à donner du sang.

J’ai effectué, avec mon médecin, un autre test de dépistage qui a donné un résultat négatif. Puis-je continuer à donner du sang?

Dans le cadre de notre programme de réadmission des donneurs, vous devez vous soumettre à un test de suivi 6 mois après l’obtention des résultats faussement positifs. Si les résultats de ce test de suivi, qui doit être réalisé par nos soins, sont tous négatifs, vous pouvez recommencer à donner du sang. Il s’agit là de la procédure officielle pour pouvoir recommencer à donner du sang après l’obtention d’un faux positif à un test de dépistage de maladie infectieuse.

Que se passe-t-il si les résultats du test de suivi sont positifs?

Si vous obtenez un faux positif au test de suivi, vous serez définitivement exclu du don de sang. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas continuer à nous soutenir. Il existe plein d’autres moyens, tous aussi essentiels les uns que les autres, de nous aider et de sauver des vies. Pour en savoir plus, appelez au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

J’ai obtenu un résultat faussement positif à un test de dépistage. Puis-je m’inscrire comme donneur de cellules souches?

Oui, si vous répondez aux critères spécifiques au don de cellules souches.

Réservez votre don