Les nouvelles lignes directrices de la Société canadienne du sang sur le taux de fer signifient qu’il faut plus de donneurs


Lundi, octobre 24, 2016

Il faut, cette année seulement, 100 000 nouveaux donneurs

(Ottawa) – Pour assurer la santé et la qualité de vie de ses donneurs, la Société canadienne du sang a révisé ses lignes directrices concernant le taux de fer. Ainsi, à compter du 10 décembre 2016, les femmes devront attendre douze semaines, au lieu de huit, entre deux dons. De plus, le 5 mars 2017, le taux d’hémoglobine minimal pour les hommes passera de 125 g/l à 130 g/l.

« Nous voulons préserver la santé et la qualité de vie des personnes qui font ce geste vital et généreux qu’est le don de sang », explique Mark Donnison, vice-président aux relations avec les donneurs de la Société canadienne du sang. « Comme beaucoup de donneurs ne pourront plus apporter leur contribution aussi souvent, il faut que d’autres personnes prennent le relais en donnant du sang régulièrement et en incitant parents et amis à faire de même. »

Juste cette année, les patients auront besoin de 100 000 nouveaux donneurs pour recevoir le sang dont ils ont besoin. Il faut donc que plus de gens se retroussent tout de suite les manches. On encourage les donneurs admissibles à prendre rendez-vous aujourd’hui même. Les centres de collecte accueillent également les personnes qui se présenteront à l’improviste. 

Les rendez-vous peuvent être pris via l’application mobile DonDeSang ou le site sang.ca. La Société canadienne du sang rappelle aux donneurs l’importance de respecter leur rendez-vous et les encourage à inviter un ami ou un membre de la famille à venir donner du sang avec eux.

 

Quelques chiffres

  • Moins de 400 000 Canadiens sont des donneurs actifs.
  • Un Canadien sur deux pourrait donner du sang, mais seulement un sur soixante le fait.
  • L’hémoglobine est une protéine présente dans les globules rouges. Elle contribue au transport de l’oxygène vers les tissus de l’organisme.
  • Le fer, qui se trouve dans plusieurs parties du corps, est essentiel à la production de l’hémoglobine. Il est possible d’avoir un taux d’hémoglobine normal tout en ayant de faibles réserves de fer.

 

ShareTweetShare