La Banque de sang de cordon de la Société canadienne du sang est officiellement lancée


Jeudi, juin 25, 2015

Les Canadiens qui ont besoin d’une greffe de cellules souches ont maintenant accès à une ressource nationale

 

OTTAWA — La Banque de sang de cordon de la Société canadienne du sang vient officiellement de voir le jour. Désormais, les femmes qui accoucheront à l’un des hôpitaux associés à la banque pourront faire don du sang de cordon de leur bébé pour aider le Canada à se doter d’une banque de cellules souches représentative de sa mosaïque ethnique.


Cinq hôpitaux répartis dans quatre villes — Ottawa (2), Brampton, Edmonton et Vancouver — alimentent cette nouvelle ressource de santé publique nationale.« C’est une importante réalisation pour le système de santé canadien », soutient Graham Sher, chef de la direction de la Société canadienne du sang. « Avec l’aide de nos hôpitaux partenaires, nous pouvons offrir aux futures mères la possibilité de contribuer à une banque publique nationale de sang de cordon, une ressource qui augmente les chances de trouver un donneur compatible aux personnes qui ont besoin d’une greffe de cellules souches. »


Les cellules souches, qu’on retrouve abondamment dans le sang de cordon, sont utilisées dans le traitement de plus de 80 affections. Le nombre de Canadiens en attente d’une greffe a triplé au cours des cinq dernières années, ce qui a entraîné une augmentation constante de la demande.


Près d’un millier de Canadiens, dont beaucoup appartenant à des minorités ethniques, attendent un donneur. La Banque de sang de cordon de la Société canadienne du sang augmente les chances de trouver un donneur pour ces patients, et comme la banque canadienne est associée à une base de données internationale, elle augmente aussi les chances pour les patients ailleurs dans le monde. Environ 25 % des gens qui ont besoin d’une greffe de cellules souches trouvent un donneur compatible au sein de leur famille; pour les 75 % restant, il faut chercher ailleurs. Même en ayant accès à plus de 635 000 unités de sang de cordon et à 25,5 millions de donneurs adultes, la moitié des patients au Canada n’arrivent malheureusement pas à trouver de donneur compatible.


En mars 2011, les ministères de la Santé des provinces et des territoires (à l’exception du Québec) se sont engagés à financer l’établissement d’une banque publique nationale de cellules souches qui serait constituée d’unités de sang de cordon reflétant la composition ethnique du pays. Il avait alors été convenu d’un investissement de 48 millions de dollars, dont 12,5 millions devaient être fourni par la Société canadienne du sang. Pour respecter sa part d’engagement et concrétiser le projet, la Société canadienne du sang a lancé Pour tous les Canadiens, la première campagne de financement de son histoire. Grâce à la générosité d’entreprises et de particuliers, l’organisation a amassé plus de 12,5 millions de dollars.
 

Faits saillants

  • Les hôpitaux partenaires sont les suivants :
    • l’Hôpital d’Ottawa — campus Général et Civic;
    • l’Hôpital Civic de Brampton, du Système de santé William Osler, à Brampton;
    • l’Hôpital pour femmes Lois Hole, des Services de santé de l’Alberta, à Edmonton;
    • l’Hôpital et centre de santé pour femmes de la Colombie-Britannique à Vancouver.
  • Les hôpitaux susmentionnés recueillent maintenant le sang de cordon des mères qui désirent en faire don afin qu’il soit mis en banque.
  • Les cellules souches extraites du sang de cordon ne sont pas matures comme le sont les cellules souches provenant de la moelle osseuse ou du sang périphérique d’un adulte; de ce fait, elles peuvent être utilisées pour une greffe même si la compatibilité avec le receveur n’est pas parfaite.
  • Environ 75 % des personnes qui ont besoin d’une greffe de cellules souches doivent compter sur la générosité d’un donneur non apparenté pour leur sauver la vie.
  • Les cellules souches sanguines sont des cellules indifférenciées qui peuvent se transformer soit en globules rouges pour transporter l’oxygène, en plaquettes pour permettre au sang de coaguler ou en globules blancs pour combattre les infections.
  • Les mères qui accouchent à l’Hôpital d’Ottawa (campus Civic ou Général) ont l’option de faire don du sang de cordon de leur bébé pour la recherche lorsque l’unité recueillie ne satisfait pas aux critères de mise en banque.


Liens connexes

 

 

Book your donation