Sang

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

L’abc de l’admissibilité

Si vous risquez de nuire à votre santé ou de compromettre la sécurité du système d’approvisionnement en sang, vous ne pourrez pas faire de don. Vous trouverez ci-dessous certaines des raisons les plus courantes pour lesquelles on doit refuser des donneurs potentiels. Si vous avez des questions au sujet de votre admissibilité, n’hésitez pas à communiquer avec nos professionnels de la santé qualifiés en composant le 1 866 JE DONNE (1 866 533 6663).

Raisons qui pourraient empêcher une personne de donner du sang

Sont exclues du don de sang, les personnes ayant le sida, ayant reçu des résultats positifs à un test de dépistage du VIH ou ayant pris part à une activité comportant un risque de contamination par le VIH.

Risques liés à la géographie : les personnes qui ont habité au Togo et au Cameroun après 1977 doivent attendre un an à compter de la date de départ du pays concerné pour pouvoir donner du sang. De plus, les personnes qui ont eu des relations sexuelles avec une personne ayant résidé dans l’un de ces pays doivent attendre un an après la dernière relation sexuelle pour pouvoir donner du sang. Ces précautions sont prises en raison du risque d’exposition aux nouvelles souches du VIH pouvant sévir dans ces pays.

Activités présentant un risque élevé de contamination : les activités qui présentent un risque élevé de contamination par le VIH peuvent entraîner une exclusion permanente du don de sang. Par exemple, les personnes qui ont échangé de l’argent ou de la drogue contre des actes sexuels depuis 1977 ne peuvent pas donner de sang ni les personnes qui ont consommé de la drogue par voie intraveineuse. Les hommes qui n’ont pas eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis plus de un an et qui répondent aux autres critères d’admissibilité peuvent maintenant donner du sang.Renseignez-vous sur notre politique liée aux activités présentant un risque élevé de contamination par le VIH ou le sida.

L’acupuncture effectuée avec des aiguilles jetables ou à usage unique n’a aucune incidence sur votre aptitude à donner. Si vous êtes incertain du type d’aiguilles utilisées, vous devez attendre 6 mois après votre traitement avant de faire un don.

Pour faire un don de sang au Canada, vous devez :

  • être âgé d’au moins 17 ans
  • satisfaire à nos exigences en matière de taille et de poids si vous avez entre 17 et 23 ans (utilisez notre calculatrice)

Si nous avons le moindre doute sur votre sobriété ou que vous ne pouvez pas donner votre consentement éclairé au don, vous ne pourrez pas faire un don de sang. Vous devrez être à jeun depuis 12 heures pour pouvoir le faire.

Même si vous avez des allergies, vous pouvez faire un don de sang à condition de vous sentir bien.

Veuillez consulter la liste des médicaments (PDF en anglais seulement) qui pourraient vous empêcher de faire un don de sang.

Vous pouvez faire un don tant que vous vous sentez bien et que n’éprouvez pas de difficulté à respirer au moment du prélèvement.

Votre admissibilité au don dépend du type de cancer que vous avez eu et du moment auquel il a été traité.

Cancer de la peau:

  • Cellules squameuses ou basales : vous pouvez donner du sang une fois le cancer traité.
  • Mélanome : vous ne pouvez pas donner de sang.

Cancers du sang, tels que la leucémie et le lymphome : vous ne pouvez pas donner de sang.

Pour la plupart des autres cancers, dont ceux qui sont ci-dessous, vous devrez être complètement guéri(e) et attendre 5 ans après la fin du traitement pour pouvoir donner du sang.

  • Sein
  • Prostate
  • Colon
  • Thyroïde
  • Utérus

Si vous ne savez pas si vous pouvez donner du sang, appelez au 1 866 JE DONNE pour parler à l’un de nos spécialistes.

Les femmes qui prennent des contraceptifs oraux ou qui utilisent toute autre forme de contraception peuvent faire un don.

Pour pouvoir donner du sang, les points de suture doivent avoir été retirés et il ne faut pas prendre d’antibiotiques ni avoir d’infection.

Vous pouvez donner du sang.

Si vous êtes diabétique et que vous êtes traité au moyen d’un régime alimentaire, de médicaments ou d’insuline, vous pourriez être autorisé à donner du sang. Toutefois, la prise de certains médicaments ou des troubles médicaux sous-jacents pourraient justifier un refus. Veuillez communiquer avec nous pour vérifier si vous pouvez faire un don.

Si un professionnel de santé publique a déterminé que vous avez été exposé au virus Ebola, veuillez attendre 56 jours après le dernier contact avec la personne infectée avant de donner du sang. Il s’agit d’une période d’attente plus longue que la période d’incubation du virus.

À noter que le paludisme (ou la malaria) sévit aussi dans les pays de l’Afrique de l’Ouest touchés par l’Ebola. Les personnes qui ont voyagé dans les pays impaludés ne peuvent donner de sang pendant un an. Pour savoir si vous pouvez donner du sang, consulter la section Voyages ou appelez-nous.

Certaines personnes ne sont pas autorisées à donner du sang parce qu’elles ont séjourné ou résidé dans certains pays. En effet, la majorité des cas signalés de nouvelles souches du VIH (virus du sida) proviennent de régions d’Afrique (Cameroun et Togo). C’est pourquoi, depuis juin 2015, nous demandons aux candidats au don s’ils ont vécu dans ces pays ou ont eu des rapports sexuels avec une personne y ayant vécu. Les personnes qui ont vécu au Togo et au Cameroun après 1977 sont exclues du don de sang pendant un an à compter de la date de leur départ du pays concerné, ainsi que leurs partenaires sexuels, à compter d’un an après la dernière relation sexuelle.

Ces règles d’exclusion ne sont pas fondées sur l’origine raciale ou ethnique du donneur, mais sur des facteurs de risque.

L’exposition au paludisme et à la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob constitue également un motif d’exclusion. Étant donné que le risque d’infection diminue avec le temps, les personnes venant d’un pays où sévit le paludisme doivent attendre trois ans à compter du moment où elles ont quitté le pays concerné pour pouvoir donner du sang. Les personnes qui ont visité une région impaludée doivent, elles, attendre un an à compter de la date de leur départ de la région en question.

La variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob étant, en théorie, transmissible par voie sanguine, Santé Canada a également décidé d’exclure du don de sang toute personne ayant passé au total, depuis 1980, soit trois mois ou plus au Royaume-Uni ou en France, soit cinq ans ou plus dans un pays d’Europe de l’Ouest, à l’exception du Royaume-Uni ou de la France, et ce, entre 1980 et le 31 décembre 2007. Cette décision établit un équilibre entre le besoin en donneurs et la sécurité nécessaire au système d’approvisionnement en sang.

Nous recommandons à tous les donneurs d’adopter une alimentation riche en fer. Les donneurs réguliers peuvent voir diminuer leurs réserves en fer (ferritine).

Si vous donnez régulièrement su sang…

  • Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin concernant une supplémentation en fer afin de prévenir la diminution de vos réserves de fer.
  • Demandez à votre médecin d’effectuer un dosage de votre ferritine.

Si vous prenez…

  • des multivitamines avec fer, vous pouvez donner du sang.
  • un supplément en fer pour prévenir la diminution de vos réserves de fer, vous pouvez donner du sang.
  • un supplément en fer pour rétablir vos réserves de fer en raison d’un faible taux de ferritine :
    • vous pourrez donner du sang 3 mois après le début de votre supplémentation, mais seulement si votre médecin confirme que vos réserves de fer sont revenues à la normale.
  • un supplément en fer pour traiter une anémie ferriprive (faibles taux d’hémoglobine et de ferritine) :
    • vous pourrez donner du sang 6 mois après le début de votre supplémentation, mais seulement si votre médecin confirme que vos réserves de fer sont revenues à la normale.

Pour plus d’informations, consultez la page Ce que vous devez savoir sur le fer.

Vous pouvez donner du sang!

Les personnes qui ont reçu une greffe de tissu provenant d’une autre personne doivent attendre un an avant de pouvoir donner du sang. Celles qui ont déjà reçu une greffe de dure-mère (enveloppe du cerveau) ne peuvent pas donner de sang, en raison du risque de maladie de Creutzfeld-Jacob.

Les personnes à qui on a greffé du tissu qui a été prélevé sur elles-mêmes peuvent donner du sang après leur guérison totale.

Les femmes enceintes sont temporairement exclues du don de sang. Elles doivent également attendre six mois après l'accouchement avant de pouvoir donner du sang.

Les femmes qui allaitent ne sont pas admissibles au don de sang pendant les six premiers mois d'allaitement.

Une période d'exclusion de six semaines s'applique après une fausse couche ou une interruption de grossesse.

L’hémochromatose héréditaire est une maladie génétique courante. Les personnes atteintes de cette maladie absorbent trop de fer de leur alimentation, ce qui peut mener à une accumulation de fer dans leurs organes vitaux.

  • Si vous remplissez les conditions requises pour le don de sang, vous pouvez faire un don de sang total tous les 56 jours.
  • Après une phlébotomie, vous devez attendre au moins une semaine pour donner du sang.
  • Si vous souffrez de complications tardives dues à l’hémochromatose, telles qu’une cirrhose hépatique ou une défaillance cardiaque, vous ne pouvez pas donner de sang.

Pour plus d’informations sur l’hémochromatose, cliquez ici ou consultez le site Web de la Société canadienne de l'hémochromatose (en anglais).

Lorsque vous allez donner du sang, le personnel de collecte mesure votre taux d’hémoglobine. Votre taux doit être d’au moins 125 g/l (12,5 g/dl) pour que vous puissiez donner du sang.

Pour plus d’informations, consultez la page Tout sur l’hémoglobine.

Si vous avez déjà été déclaré positif au virus de l’hépatite B ou C, quel que soit l’âge, vous ne pouvez pas donner de sang, et ce, même si vous n’avez jamais été malade ou n’avez jamais fait de jaunisse.

Vous pourrez donner du sang une fois la jaunisse passée, si celle-ci ou l’hépatite n’est pas d’origine virale (traitement médicamenteux, syndrome de Gilbert, obstruction biliaire, alcool, calcul biliaire ou trouble hépatique).

Si vous avez des antécédents de jaunisse ou d’hépatite survenues avant votre 11e anniversaire, vous pouvez donner du sang, sauf en cas d’hépatite B ou C.

Si vous vivez ou avez eu des contacts sexuels avec une personne qui est ou a été atteinte d’une hépatite, veuillez communiquer avec nous au 1 866 JE DONNE.

Pour faire de nouveau un don,

  • votre dernier don de sang total doit dater d’au moins 56 jours si vous êtes un homme et d’au moins 84 jours si vous êtes une femme
  • votre dernier don de plasma doit dater de 7 jours
  • votre dernier don de plaquettes doit dater de 14 jours

Si vous êtes atteint d’un lupus, vous ne pouvez pas donner de sang.

Afin d’assurer votre sécurité et celle des transfusés, nous ne permettons pas à des personnes atteintes de certains troubles médicaux de faire un don de sang. Veuillez communiquer avec nous afin de discuter de votre état de santé actuel et nous déterminerons votre admissibilité

Vous devriez vous sentir bien lorsque vous venez donner du sang. Si vous avez un rhume, une grippe ou des symptômes d’allergie, nous pourrions vous demander d’attendre d’être rétabli avant de faire votre don pour votre propre bien-être et pour la protection des transfusés.

Toute personne qui a séjourné dans les pays suivants, durant les périodes précisées, ne peut donner du sang :

  • séjours cumulatifs de trois mois ou plus au Royaume-Uni, entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 1996.
  • séjours cumulatifs de trois mois ou plus en France, entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 1996.
  • séjours cumulatifs de cinq ans ou plus en Europe de l’Ouest, ailleurs qu’au Royaume-Uni ou en France, entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 2007. Les pays d’Europe de l’Ouest visés sont : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Italie, le Liechtenstein, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal, la République d’Irlande et la Suisse.
  • séjours cumulatifs de six mois ou plus en Arabie saoudite, entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 1996.

Pour de plus amples renseignements, consultez la section voyages.

Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ne peuvent pas donner de sang.

Si vous avez eu la syphilis ou la gonorrhée, vous pouvez donner du sang si cela fait plus de 12 mois que vous avez terminé le traitement curatif.

En ce qui concerne les chlamydioses et l’herpès, vous pouvez donner du sang une fois guéri ou après disparition des lésions herpétiques.

Si vous avez des condylomes acuminés (virus du papillome humain), vous pouvez donner du sang à condition que vous soyez en bonne santé et en forme, et que vous répondiez aux critères d’admissibilité.

La plupart des médicaments sur ordonnance n’empêchent pas de donner du sang. Certains médicaments entraînent une exclusion temporaire qui vous empêche de donner du sang pendant la durée du traitement, voire pendant un certain temps après. La maladie pour laquelle vous suivez un traitement médicamenteux peut également vous empêcher de donner du sang.

Si vous êtes sous traitement et souhaitez savoir si vous pouvez donner du sang, consultez la liste des 40 médicaments autorisés et interdits pour le don de sang. Si votre médicament ne figure pas sur la liste, appelez au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Afin de pouvoir déterminer l’admissibilité au don de sang, nous recommandons aux personnes sous traitement d’apporter la liste de leurs médicaments lorsqu’elles vont donner du sang.

En général, ce n’est pas l’opération chirurgicale en soi qui entraîne une exclusion du don de sang, mais la maladie qui a nécessité l’opération.

Si cette maladie n’entraîne pas d’exclusion, vous pourrez donner du sang une fois que vous serez complètement rétabli de l’opération et serez en forme.

Si on vous a transfusé des produits sanguins pendant ou après l’opération, vous devez attendre 12 mois avant de pouvoir donner du sang. .

L’admissibilité au don de sang se fait au cas par cas. Si vous avez été opéré récemment, appelez au 1 866 JE DONNE pour en savoir plus sur votre admissibilité.

Si vous avez séjourné dans une région où il y a un risque de paludisme, il vous sera interdit de donner du sang de façon temporaire. Selon la durée de votre séjour, la période d’interdiction peut varier entre un an et trois ans. Le risque d’exposition au paludisme est présent dans certaines régions de destinations touristiques populaires comme la République dominicaine ou le Mexique. Veuillez consulter la section de notre site portant sur les voyages afin de déterminer si vous êtes autorisé à faire un don, ou communiquez avec nous si vous préférez en discuter de vive voix.

Le don de sang est possible tant que la peau qui recouvre la veine d’où le sang sera prélevé n’est pas affectée. Si la peau est infectée, il faudra attendre la guérison totale avant de pouvoir donner du sang.

La prise d’antibiotiques comme traitements antiacnéiques n’empêche pas de donner du sang.

Il faut attendre six mois après un perçage corporel pour faire un don. Les perçages et les tatouages constituent un risque accru d’hépatite B et d’autres infections. L’acupuncture et l’électrolyse peuvent entraîner des mesures de précaution similaires.

Pour faire un don de sang, vous devez peser au moins 50 kg (110 lb). Si vous êtes âgé entre 17 et 23 ans, veuillez consulter notre calculatrice pour vérifier votre admissibilité.

Les premiers tests de dépistage que nous utilisons sont très sensibles afin d’assurer la protection des transfusés. Ils permettent de déceler les degrés d’infection même les plus infimes. En raison de cette grande sensibilité, ils réagissent parfois avec les protéines dans le sang et produisent des résultats faussement positifs. Suivant ces tests, nous faisons d’autres tests plus précis dont la sensibilité diffère. Si les résultats sont négatifs, nous estimons que les premiers résultats étaient faussement positifs.

Autrefois, un résultat faussement positif signifiait qu’un donneur était exclu de façon permanente. Toutefois, au cours des dernières années, Santé Canada a approuvé un programme de réadmission qui permet aux donneurs admissibles au programme de subir d’autres tests après une période d’attente de six mois. Renseignez-vous davantage sur les résultats faussement positifs.

Si vous avez reçu des résultats faussement positifs par le passé et que vous aimeriez prendre rendez-vous afin de subir un nouveau test, appelez-nous au 1 866 JE DONNE (1 866 533 6663) et parlez-en à l’une de nos infirmières autorisées.

Vous pouvez faire un don de sang si vous vous sentez bien, si vous êtes capable de faire vos activités quotidiennes, si vous ne prenez pas d’antibiotiques et si vous ne crachez pas de mucosités. En cas de doute, appelez-nous.

Vous devez être en bonne santé pour faire un don de sang. Cela signifie que vous devez vous sentir bien et être capable d’accomplir vos activités habituelles. Le jour de votre don, vous devez avoir mangé suffisamment et avoir bien dormi la nuit précédente.

Si vous êtes atteint de la sclérose en plaques, vous ne pouvez pas donner de sang.

Si vous avez eu un nettoyage ou une obturation dentaire, vous pouvez faire un don de sang dès le lendemain. Si vous avez subi une extraction dentaire, un traitement de canal ou une chirurgie dentaire, vous devez attendre 72 heures après la procédure et être complètement rétabli.

La Société canadienne du sang doit refuser les donneurs qui ont des antécédents de syndrome de fatigue chronique, même si leur trouble est inactif, car les effets possibles sur les receveurs sont inconnus.

Vous devez attendre 6 mois après un tatouage pour donner du sang. Les perçages et les tatouages constituent un risque accru d’hépatite C et d’autres infections.

Nous vérifions la tension artérielle des donneurs à chaque visite, laquelle est mesurée en millimètres de mercure. Vous ne pouvez pas faire de don si votre pression systolique est inférieure à 90 mm Hg ou supérieure à 180 mm Hg, ou si votre pression diastolique est inférieure à 50 mm Hg ou supérieure à 100 mm Hg.

De façon générale, vous devez attendre 12 mois après avoir reçu une transfusion sanguine d’une autre personne avant de pouvoir faire un don de sang. Il vaut mieux nous appeler pour vérifier votre admissibilité.

Si vous avez déjà eu une crise cardiaque ou souffrez d’une maladie coronarienne, vous ne pouvez pas de donner de sang. Toutefois, si vous souffrez de certaines maladies cardiaques et n’avez aucun symptôme, il se peut que vous puissiez donner du sang. Pour en discuter, appelez nous au 1 866 JE DONNE.

Si vous avez récemment été vacciné, vous pourriez être temporairement exclu du don de sang. Téléchargez la liste complète des périodes d’attente associées aux différents vaccins.

Si vous prévoyez voyager à l’étranger ou si vous revenez d’un voyage à l’étranger, renseignez-vous sur votre pays de destination et sur les éléments qui pourraient avoir une incidence sur votre admissibilité à faire un don. Voyez la liste des pays concernés.

Les donneurs qui ont séjourné ailleurs qu’au Canada, qu’en Europe ou que sur le territoire continental des États-Unis doivent attendre 21 jours à compter de leur retour au pays avant de pouvoir donner du sang. Pour plus d’informations, consultez notre page dédiée aux voyages.