Programme Sang de cordon pour la recherche

Les projets retenus sont indiqués sur cette page au fur et à mesure.


 


Caractérisation de la qualité des cellules souches progénitrices du sang de cordon décongelé après une cryoconservation dans une solution contenant de nouveaux inhibiteurs de recristallisation de la glace

Lieu :  Ottawa

Date de début estimée : 2015-12-18

Date de fin estimée :  2017-12-18

Nombre d’unités de sang de cordon requises : 20

Résumé :

Le sang contenu dans le cordon ombilical est riche en cellules souches progénitrices, lesquelles sont utilisées en médecine régénérative. La banque publique nationale de sang de cordon recueille et stocke des unités de sang de cordon destinées à être greffées. Ces unités sont cryoconservées, c’est-à-dire qu’elles sont conservées à une température située en dessous de -180 degrés Celsius. Actuellement, la norme est de cryoconserver les unités de sang de cordon avec du diméthylsulfoxyde (DMSO) à 10 %. Or le DMSO est associé à un certain nombre d’effets toxiques. Étant donné que la majorité des lésions cellulaires qui surviennent lors de la cryoconservation sont dues à la formation de glace, nous supposons que les petites molécules inhibitrices de recristallisation de la glace que nous avons développées permettront de minimiser ces lésions et d’améliorer la qualité du sang de cordon décongelé.

Back to Top

 


Application des cellules tueuses naturelles (NK) humaines et utilisation de souris humanisées pour l’étude de la prévention et du traitement contre le cancer

Lieu :  Hamilton

Date de début estimée : 2016-01-05

Date de fin estimée :  2017-06-30

Nombre d’unités de sang de cordon requises : 120

Résumé :

Jusqu’à récemment, il était impossible d’étudier les réponses du système immunitaire humain aux cancers et aux infections spécifiques aux êtres humains, telles que l’hépatite C, chez un modèle murin (souris). Notre étude a donc pour but d’utiliser les cellules souches extraites du sang de cordon pour créer une « souris humanisée » pourvue d’un système immunitaire humain fonctionnel. Cela nous donnera la possibilité d’étudier, chez un sujet vivant, le fonctionnement de notre système immunitaire face aux cancers (cancer du sein) et aux maladies infectieuses (hépatite C). Ce que nous ne pouvons faire chez un sujet humain. Grâce à une méthode de culture cellulaire mise au point dans notre laboratoire, nous sommes capables de produire un grand nombre de cellules du système immunitaire à partir d’un petit échantillon de sang de cordon. Nous utiliserons ensuite ces cellules pour traiter des souris humanisées atteintes de tumeurs ou d’infections. Ainsi, grâce aux dons de sang de cordon, nous serons capables de créer des souris humanisées et de mettre au point des traitements plus efficaces contre le cancer du sein et les infections virales.

Back to Top

 


 

Effets de l’irradiation sur les cellules souches issues du sang de cordon ombilical

Lieu :  Chalk River

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2015-09-01

Date de fin prévue : 2020-04-01

Matériel et nombre total d’unités de sang requises : 30 unités de sang de cordon

Résumé

Les patients atteints d’un cancer hématologique doivent souvent recevoir une dose élevée de chimiothérapie ou de radiothérapie pour détruire les cellules leucémiques avant de subir une greffe de cellules souches. Malheureusement, 50 % des patients qui suivent ce traitement meurent à cause d’une réémergence de la maladie (récidive leucémique). L’une des hypothèses avancées pour expliquer cette rechute suppose l’existence de cellules leucémiques résistant à la chimiothérapie et à la radiothérapie. De récentes études ont montré que de faibles doses d’irradiation pourraient avoir des effets biologiques qui favorisent la destruction des cellules cancéreuses. Nous proposons donc de vérifier si l’administration de faibles doses d’irradiation aux patients avant une chimiothérapie ou une radiothérapie suivie d’une greffe de cellules souches peut mener à une destruction plus complète des cellules leucémiques. Cette approche pourrait grandement améliorer les résultats des greffes et prévenir les récidives leucémiques. Pour réaliser cette étude, nous avons besoin de cellules souches d’origine humaine, que l’on retrouve en grandes quantités dans le sang de cordon ombilical.


Développement d’un modèle de souris humanisée pour l’évaluation préclinique de vaccins contre les agents pathogènes du foie

Lieu : Edmonton

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2015-03-17

Date de fin prévue : 2015-10-17

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 25

Résumé

Le paludisme, ou malaria, est responsable de près de 1,24 million de morts par an et touche principalement de jeunes enfants vivant en Afrique subsaharienne. Or, malgré plusieurs décennies de recherche, aucun vaccin antipaludéen n’a pu encore être mis au point. Cela est dû notamment à l’absence de modèles animaux appropriés à l’évaluation de vaccins expérimentaux. En effet, il est impossible d’utiliser des chimpanzés ou d’autres primates pour des raisons éthiques ou financières, et il est également impossible de tester des vaccins contre des parasites humains chez des souris. Afin de surmonter ces obstacles, nous avons pensé greffer un foie humain et un système immunitaire humain établi à partir de sang de cordon chez des souris. Celles-ci serviront à tester de nouveaux vaccins antipaludéens. Si nous arrivons à optimiser l’administration d’un vaccin chez ces souris avant de commencer les essais, onéreux, chez l’homme, cela accélérerait la phase de développement initiale de vaccins expérimentaux contre le paludisme, mais aussi contre d’autres agents pathogènes pouvant infecter le foie.


 

Techniques pour accroître la production de cellules

Lieu : Kingston

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2015-03-01

Date de fin prévue : 2015-07-01

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 20

Résumé

La médecine régénératrice basée sur la transplantation de cellules est une avenue prometteuse pour améliorer l’efficacité clinique des traitements conventionnels. Cet avenir encourageant est possible grâce à l’implantation de cellules réparatrices (par exemple, les cellules souches de sang de cordon ombilical) qui permettent aux tissus de retrouver leurs fonctions normales. À l’heure actuelle, les produits à base de cellules sont fabriqués manuellement; il est donc impossible de les fabriquer à grande échelle et d’obtenir un rapport coût-efficacité avantageux. Il serait peut-être possible d’automatiser la production en robotisant les actions manuelles, mais le défi est de taille. Les systèmes robotisés dont on se sert pour la culture cellulaire de base sont extrêmement complexes, requièrent beaucoup d’espace et nécessitent un investissement considérable. Notre projet porte sur les paramètres des cellules et les besoins opérationnels à respecter pour créer un système de bioréacteur automatisé novateur et rentable qui permettrait de résoudre le problème de production clinique lié à l’expansion des cellules souches de sang de cordon, le tout dans l’objectif de donner plus d’options aux patients qui ont besoin d’une greffe.

 


Stratégies d’amélioration des thérapies cellulaires pour une régénération optimale en cas d’hypertension artérielle pulmonaire (SECTOR-PAH)

Lieu : Ottawa

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-11-28

Date de fin prévue : 2018-11-27

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 200

Résumé

L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie grave caractérisée par une augmentation de la pression sanguine dans les poumons qui entraîne une insuffisance cardiaque, voire la mort. De nouvelles thérapies régénératives ayant recours aux cellules progénitrices endothéliales se sont montrées prometteuses lors d’essais cliniques. Bien que ces cellules soient relativement rares dans le sang périphérique, nous savons maintenant qu’elles sont plus abondantes dans le sang de cordon ombilical et qu’elles peuvent même s’avérer plus efficaces dans la réparation cardiovasculaire. Nous comptons utiliser le sang de cordon pour produire des cellules progénitrices endothéliales, puis réaliser des études afin de mieux comprendre l’efficacité de ces cellules en cas d’hypertension artérielle pulmonaire. Nous pourrons ainsi développer de nouvelles méthodes pour optimiser l’action de ces cellules et mettre au point des thérapies plus efficaces dans le traitement des maladies cardiovasculaires telles que l’hypertension artérielle pulmonaire.

 


Différenciation ex vivo des progéniteurs hématopoïétiques et endothéliaux humains en vue d’analyses génomiques et protéomiques

Lieu : Ottawa

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-08-05

Date de fin prévue : 2019-08-04

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 300

Résumé

Le sang de cordon est riche en cellules souches. Ces cellules sont désormais utilisées à des fins thérapeutiques chez les patients atteints de bêta-thalassémie, de leucémie et d’ischémie limbique, ou ayant été victimes d’un infarctus du myocarde ou d’un accident vasculaire cérébral. À l’heure actuelle, il n’est pas possible d’isoler ces cellules en quantités suffisantes pour pouvoir traiter des adultes ni de les multiplier en laboratoire. On pourrait toutefois les rendre plus efficaces pour réparer les tissus lésés.

Afin de comprendre le rôle des protéines spécifiques qui gouvernent la fonction des cellules souches, nous utiliserons du matériel à la pointe de la technologie. Cela nous permettra de trouver des médicaments capables d’améliorer le pouvoir thérapeutique des cellules souches. Ainsi, nous pourrons élaborer de nouvelles stratégies pour : 1) multiplier les cellules souches en laboratoire en vue de traiter les patients adultes; 2) améliorer leur pouvoir thérapeutique pour réparer les vaisseaux sanguins endommagés de manière plus efficace.

 


Évaluation de milieux de culture pour la multiplication des progéniteurs du sang de cordon

Lieu : Vancouver

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-08-05

Date de fin prévue : 2015-09-01

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 20

Résumé

Il se pourrait que les progéniteurs hématopoïétiques soient utiles dans le traitement de certaines maladies comme les maladies vasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer et le diabète. Or, ces cellules circulantes sont extrêmement rares et doivent être multipliées en milieu de culture afin de pouvoir être utilisées. Notre projet consiste à évaluer plusieurs milieux de culture pour pouvoir isoler et multiplier les progéniteurs du sang de cordon, lesquels pourraient, à l’avenir, s’avérer utiles dans la thérapie cellulaire humaine.

Haut de page

 


Rôles de la protéine PCL2 (polycomb-like 2) dans le développement de cellules sanguines normales et leucémiques

Lieu : Ottawa

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-08-20

Date de fin prévue : 2015-08-20

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 75

Résumé

La leucémie aiguë myéloblastique, ou leucémie myéloïde aiguë, est l’un des types de cancer les plus mortels. On estime que 30 à 40 % des personnes de moins de 60 ans atteintes de ce cancer survivent, alors que seuls 10 à 15 % des personnes de plus de 60 ans y survivent. Par ailleurs, moins de 10 % des personnes qui font une rechute y survivent. Les taux de survie n’ont pas évolué depuis 30 ans, et ce, parce que le traitement en lui-même n’a pas changé. Récemment, on a découvert chez les personnes atteintes de ce cancer qu’une protéine, la protéine PCL2, s’exprimait de façon anormale. Il se pourrait qu’elle constitue une nouvelle cible en matière de chimiothérapie, ce qui permettrait de mieux traiter les patients présentant des mutations de cette protéine. Afin de poursuivre dans cette voie, il nous faut comprendre les rôles de la protéine PCL2 dans le développement des cellules sanguines normales et leucémiques. Notre projet consiste donc à manipuler l’expression de la protéine PCL2 dans des cellules souches issues du sang de cordon ombilical afin de comprendre son rôle et mettre au point de meilleurs traitements contre la leucémie aiguë myéloblastique.

Haut de page

 


Élaboration de processus biologiques pour la multiplication des celles souches hématopoïétiques issues du sang de cordon à des fins cliniques

Lieu : Toronto

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-09-10

Date de fin prévue : 2019-03-31

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 540

Résumé

La greffe de cellules souches hématopoïétiques est la seule thérapie cellulaire utilisée régulièrement pour traiter les personnes atteintes d’une leucémie ou d’un lymphome. Toutefois, 40 % des patients ne trouvent pas de donneur compatible pour une greffe de moelle osseuse.

L’utilisation du sang de cordon pour obtenir des cellules souches hématopoïétiques présente plusieurs avantages : procédure non invasive, grande disponibilité du sang de cordon et meilleure tolérance aux incompatibilités HLA. Malheureusement, le nombre limité de cellules souches progénitrices dans une unité de sang de cordon est à l’origine du faible taux de réussite des greffes de sang de cordon. Pour remédier à ce problème, notre laboratoire a conçu un bioréacteur, bioprocessus en système fermé et automatisé, qui permet de multiplier les cellules souches hématopoïétiques et progénitrices issues du sang de cordon.

La prochaine étape consiste à intégrer à ce processus l’utilisation d’une nouvelle molécule de petite taille ainsi qu’un système de détection dans le bioréacteur afin d’automatiser l’injection des milieux de culture. Ces deux améliorations permettront de maximiser la multiplication des cellules souches et de contrôler, en temps réel, les cultures de cellules souches à partir d’échantillons, tout en minimisant l’utilisation des milieux de culture et les coûts associés.

 


Caractérisation du processus d’amélioration de la reconstitution hématopoïétique des ostéoblastes dérivés des cellules stromales mésenchymateuses humaines

Lieu : Ottawa

Etat du projet : En cours

Date de début prévue : 2014-09-22

Date de fin prévue : 2017-04-01

Nombre estimé d’unités de sang de cordon total requises : 75

Résumé

La greffe de sang de cordon ombilical permet aux patients n’ayant pas trouvé de donneur compatible de bénéficier d’une thérapie à base de cellules souches. Or, avec ce type de greffe, le développement des cellules sanguines se fait plus lentement. La multiplication des cellules souches du sang de cordon en milieu de culture semble remédier à ce problème.

Dans le cadre de ce projet, nous proposons d’étudier le processus de régulation de la croissance des cellules souches du sang de cordon par les cellules issues de la moelle osseuse et d’identifier les molécules responsables de ces activités. Cela nous permettra d’obtenir plus d’informations sur le rôle important des cellules osseuses dans la régulation de la production des cellules sanguines et, peut-être, nous permettre de trouver de nouvelles solutions pour améliorer la greffe de sang de cordon. En effet, nous avons urgemment besoin de trouver de nouvelles approches en la matière afin de pouvoir répondre aux besoins des patients canadiens qui seront de plus en plus nombreux à nécessiter de telles greffes sur le plan thérapeutique.

Haut de page

 

This list will be updates as research projects are approved.

Characterization of post-thaw recovery of cord blood progenitors cryopreserved with novel recrystallization inhibitors

Characterization of post-thaw recovery of cord blood progenitors cryopreserved with novel recrystallization inhibitors

Project location:  Ottawa

Estimated Project Start Date: 2015-12-18

Estimated Project End Date: 2017-12-18

Description of Material and total number required to complete this research project: 20 cord blood units

Lay Summary of the Research Project:

Umbilical cord blood is a rich source of stem and progenitor cells with current and future applications in regenerative medicine. The national public cord blood bank (NPCBB) collects and stores cord blood units for future stem cell transplantation. Cryopreservation is the storage of biological products at temperatures below -180 degrees Celsius. The current standard for cord blood banking is to cryopreserve cord blood units with 10% DMSO. However, DMSO is associated with a number of toxic effects. Given that the majority of cellular injury during cryopreservation is a direct result of ice growth, we hypothesize that our novel small molecule ice recrystallization inhibitors will minimize the cellular damage associated with ice growth and will result in improved cord blood unit functionality when thawed.

Application of human NK cell therapy and the use of humanized mice to study prevention and treatment against cancer

Application of human NK cell therapy and the use of humanized mice to study prevention and treatment against cancer

Project location:  Hamilton

Estimated Project Start Date: 2016-01-05

Estimated Project End Date: 2017-06-30

Description of Material and total number required to complete this research project: 120 cord blood units

Lay Summary of the Research Project:

Until recently, responses of the human immune system to human cancers and human specific infections, such as Hepatitis C virus, were not possible to study in a mouse model. The goal of our research is to use cord blood stem cells isolated from umbilical cord blood to generate "humanized mice" which have a functional human immune system. This gives us the ability to investigate how our immune system works in a living system, against a variety of diseases which are impossible to examine at this level in humans. We aim to study both cancers, such as breast cancer and infections, such as Hepatitis C virus. Through a cell culture method established in our lab, we can produce a large number of immune system cells from a small cord blood sample. These immune cells can then be used to treat humanized mice with either tumors or infection. Ultimately, through cord blood donation, we will be able to generate humanized mice and apply what we learn to create more effective treatments to fight breast cancer and viral infection.

Effects of radiation on cord blood-derived stem cells

Effects of radiation on cord blood-derived stem cells

Project location (town): Chalk River

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2015-09-01

Expected Project End Date: 2020-04-01

Description of material and total number required to complete this research project: 30

Lay Summary of the Research Project:

Patients with hematological cancers often undergo stem cell transplantation that requires high dose chemo- or radio-therapy to kill all resident leukemic cells followed by transplantation of blood stem cells from a healthy donor. Unfortunately, 50% of patients undergoing this therapy still succumb to the disease due to leukemia re-emergence (leukemia relapse). One of the hypotheses for leukemia relapse is the existence of leukemic cells that are resistant to chemo-/radio-treatment. However, recent studies have shown that low doses of radiation can induce biological effects that promote cancer cell destruction. We propose to study whether low doses of radiation given to patients prior to chemo-/radio-therapy and stem cell transplantation can promote better leukemia cell destruction. This approach may greatly improve the outcomes of transplantation therapy and prevent future leukemia relapse. Importantly, these studies require the use of human blood stem cells and cord blood is a rich source of these cells.

Development and validation of a humanized mouse model for the pre-clinical evaluation of vaccines against liver pathogens

Development and validation of a humanized mouse model for the pre-clinical evaluation of vaccines against liver pathogens

Project location: Edmonton

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2015-03-17

Expected Project End Date: 2015-10-17

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 25

Lay Summary of the Research Project:

Malaria is responsible for nearly 1.24 million deaths annually, mostly young children in sub-Saharan Africa. Despite decades of research, a vaccine to prevent malaria remains elusive.  One of the major challenges in vaccine development is lack of suitable animal models to evaluate new experimental vaccines.  Chimpanzees and other primates are not available for either ethical or financial reason and there is currently no way to test vaccines in mice against the human species of parasites. In order to overcome some of these obstacles, we will develop a mouse transplanted with a human liver and a human immune system established from cord blood. We will use these mice to test new experimental malaria vaccines. The ability to optimize the delivery of the vaccine in mice prior to embarking on expensive human trials will enable the rapid early phase development of promising vaccines against malaria and other pathogens that infect the liver.

Cell production augmentation techniques

Cell production augmentation techniques

Project location: Kingston

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2015-03-01

Expected Project End Date: 2015-07-01

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 20

Lay Summary of the Research Project:

Regenerative medicine involving the transplantation of cells holds great promise for improving the clinical efficacy of conventional treatments. This is possible because the implantation of repair-specific cells (such as stem cells from cord blood) have the ability to restore tissue to normal function. The current procedures to create cell-based products are all manual in nature and hence do not enable high reproducibility and cost-effectiveness. Automated production could potentially be achieved through the robotic duplication of manual actions; however, the general industry challenge is that existing robotic systems for basic cell culture are highly complex, require significant space for operation, and require a high capital equipment investment. We are investigating cell parameters and system requirements to develop an innovative, cost-effective and automated bioreactor-based system to meet the clinical production challenges related to cord blood expansion in order to provide more options for patient transplant.

Strategies for enhancing cell therapy for optimal regeneration in pulmonary arterial hypertension – SECTOR-PAH

Strategies for enhancing cell therapy for optimal regeneration in pulmonary arterial hypertension – SECTOR-PAH

Project location: Ottawa

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-11-28

Expected Project End Date: 2018-11-27

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 200

Lay Summary of the Research Project:

Pulmonary arterial hypertension (PAH) is a devastating disease in which high blood pressures in the lung lead to heart failure and eventually death. Emerging regenerative therapies involving endothelial progenitor cells (EPCs) have begun to show some promise in clinical trials. Although EPCs are typically rare in circulating blood, we now know that they are more abundant in cord blood and may also be even more efficient at cardiovascular repair. We intend to use cord blood to efficiently generate EPCs and perform studies so that we may better understand why they are effective in PAH. With a better understanding of their mechanisms, we aim to develop methods to further enhance the activity EPCs to design more effective therapies for cardiovascular diseases such as PAH.

Ex Vivo Differentiation of Human Hematopoietic and Endothelial Progenitor Cells for Genomics and Proteomics Analyses

Ex Vivo Differentiation of Human Hematopoietic and Endothelial Progenitor Cells for Genomics and Proteomics Analyses

Project location: Ottawa

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-08-05

Expected Project End Date: 2019-08-04

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 300

Lay Summary of the Research Project:

Cord blood is a rich source of blood stem cells. These cells are currently used therapeutically in patients with beta-thalassemia, leukemia, limb ischemia, myocardial infarction and stroke. However, blood stem cells cannot be isolated in sufficient quantities to treat adults and cannot be expanded in the laboratory. Furthermore, there is room to improve their efficiency in repairing diseased tissue.

Our laboratory is using innovative technologies to decipher the role of specific proteins that control the function of blood stem cells. This will allow us to identify specific drugs to ameliorate the ability of these cells to treat disease. We anticipate that our study will lead to the development of new strategies to 1) expand blood stem cells in the laboratory such that enough cells can be produced to treat adults; and 2) improve the function of blood stem cells such that they are more efficient in repairing damaged blood vessels.

Evaluation of culture media for cord blood-derived progenitor cells

Evaluation of culture media for cord blood-derived progenitor cells

Project location: Vancouver

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-08-05

Expected Project End Date: 2015-09-01

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 20

Lay Summary of the Research Project:

A set of blood-derived progenitor cells could be useful for the treatment of diseases as diverse as vascular disease, stroke, cancer, and diabetes. However, these circulating cells are extremely rare, and must be cultured (grown in medium) to expand their numbers before use. We are evaluating several cell culture media for the isolation and expansion cord blood-derived progenitor cells, which could be useful in the future in human cell therapy.

Elucidating the role of PCL2 in normal hematopoiesis and leukemogenesis

Elucidating the role of PCL2 in normal hematopoiesis and leukemogenesis

Project location: Ottawa

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-08-20

Expected Project End Date: 2015-08-20

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 75

Lay Summary of the Research Project:

Acute Myeloid Leukemia (AML) is one of the deadliest types of cancers. 30-40% of AML patients younger than 60 years of age are long-term survivors, while only 10-15% of patients over 60 years of age are long-term survivors. Less than 10% of patients with relapsed AML survive long-term. The standard treatment has not changed in over 30 years, which is why survival rates have not improved. We recently identified a protein called PCL2, which is abnormally expressed in most AML patients. We believe that PCL2 could be a target for new chemotherapeutic drugs to treat AML patients that harbour PCL2 mutations. To pursue this strategy, we need to understand the role of PCL2 in normal and leukemic blood development. Therefore we will manipulate the expression of PCL2 in umbilical cord blood cells to help us understand the role of PCL2 with the ultimate goal of developing better therapies for AML.

Developing bioprocesses to expand cord blood hematopoietic stem cells for clinical use

Developing bioprocesses to expand cord blood hematopoietic stem cells for clinical use

Project location: Toronto

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-09-10

Expected Project End Date: 2019-03-31

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 540

Lay Summary of the Research Project:

Hematopoietic stem cell (HSC) transplantation is the only stem cell therapy routinely performed in patients with leukemia and lymphoma. However 40% of patients will not find a suitable bone marrow donor. Using umbilical cord blood (UCB) as an alternative source of HSCs has several advantages, including non-invasiveness, ready availability, and a higher tolerance for HLA mismatches. The limited number of stem and progenitor cells in a single UCB unit has impaired the success rate of UCB transplants. Our lab has developed an automated closed-system bioprocess that robustly expands UCB-derived HSCs and progenitors. Our next steps involve the use of a novel small molecule and integrating the detection system into the bioreactor to automate media injection, both of which will maximize the expansion of stem cells and enable the real-time control of the UCB cell culture in a sample-specific manner while minimizing the media use and the associated cost.

Characterization of the hematopoietic reconstitution enhancing activity of osteoblasts derived from human mesenchymal stromal cells

Characterization of the hematopoietic reconstitution enhancing activity of osteoblasts derived from human mesenchymal stromal cells

Project location: Ottawa

Project status: On-going

Expected Project Start Date: 2014-09-22

Expected Project End Date: 2017-04-01

Estimated number of whole cord blood units required to complete this research project: 75

Lay Summary of the Research Project:

Umbilical cord blood transplantation provides the opportunity for patients without a suitable donor to receive a life-saving stem cell transplantation. This procedure is however associated with a slower recovery of blood cells. Cord blood stem cells can be expanded in culture, and these have been shown to be able to produce blood cells faster. In this proposal, we will investigate how bone marrow cells regulate the growth of cord blood stem cells. We will also try to identify molecules that are responsible for these activities. This research will foster new knowledge on the role of bone cells as important regulators of blood cell production, and may lead to new solutions to improve cord blood transplantation. Indeed, new approaches are urgently needed to address the needs of the increasing number of Canadian patients who will soon rely on UCB transplantation for their continuing health.

Book your donation