Cellules souches

Breadcrumb trail

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Les étapes du don

Nous vous accompagnons à chaque étape du don

Nous sommes déterminés à faire en sorte que votre expérience de donneur soit sûre, efficace et gratifiante. L’information suivante décrit ce qui se passe avant, pendant et après le don de cellules souches. N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions ou des inquiétudes.

Nous ne prenons aucun risque

Si vous êtes choisi comme donneur potentiel, une infirmière ou un infirmier autorisé – qui sera votre gestionnaire de cas – vous téléphonera pour vous poser des questions précises sur votre état de santé. Ces questions nous permettent de confirmer que vous pouvez faire un don sans danger et que vos antécédents médicaux ne posent pas de risques pour le patient.

Un médecin procédera ensuite à une évaluation médicale plus poussée au centre de prélèvement le plus près de chez vous (l’hôpital où vous ferez votre don de cellules souches). Nous ferons également des analyses visant à confirmer que vous n’avez pas de maladies infectieuses. Une fois qu’il aura été déterminé que vous êtes médicalement admissible au don et que vous aurez consenti à poursuivre le processus, le patient en sera informé et on commencera à le préparer en vue de la greffe.

Il existe deux types de don

Selon le traitement choisi pour le patient, on vous prélèvera des cellules souches provenant soit du sang périphérique soit de la moelle osseuse.

Types de don
Don de cellules souches du sang périphérique Don de cellules souches de la moelle osseuse 

Don de cellules souches du sang périphérique

Le prélèvement des cellules souches du sang périphérique, par aphérèse, ne requiert pas d’intervention chirurgicale. À l’hôpital, on prélève votre sang au moyen d’une aiguille, on en extrait ensuite les cellules souches, puis le sang vous est retourné par une autre aiguille. Pour accroître le nombre de cellules souches dans votre système sanguin, on vous injectera quotidiennement un facteur stimulant les colonies de granulocytes (G-CSF) pendant 4 ou 5 jours avant l’intervention.

Effets secondaires : Les douleurs osseuses et musculaires sont les effets secondaires les plus courants du G-CSF. Ces douleurs peuvent être atténuées par des analgésiques offerts en vente libre. Certains donneurs peuvent avoir les effets secondaires suivants : nausées, picotements ou frissons durant le prélèvement, fatigue, maux de tête, fièvre légère ou inconfort au point de ponction. Ces effets sont généralement d’intensité légère à modérée et de courte durée.

Comme cette façon de recueillir les cellules souches est un procédé relativement récent, on ignore encore les effets secondaires que le médicament stimulant la production de cellules souches pourrait avoir 10 ans après son administration.>

Don de cellules souches de la moelle osseuse

Le prélèvement de moelle osseuse est réalisé sous anesthésie. La moelle osseuse est extraite à l’aide d’une aiguille creuse qui est introduite dans l’os iliaque du bassin. L’intervention dure entre 45 et 90 minutes.

Effets secondaires : L’anesthésie comporte certains risques, comme pour toute autre intervention chirurgicale. Les effets secondaires graves découlant de l’anesthésie sont rares; les effets les plus courants sont le mal de gorge, les nausées et les vomissements.

Le don de cellules souches provenant de la moelle osseuse comporte divers risques : infections, douleur ou sensation d’engourdissement à la jambe, saignement au point de ponction, contusions et douleurs légères dans le bas du dos. La plupart des donneurs se rétablissent bien et reprennent leurs activités normales quelques jours après la greffe.

Quel que soit le type de don que vous aurez fait, votre gestionnaire de cas communiquera fréquemment avec vous jusqu’à ce que vous vous soyez complètement rétabli.

Gardez le contact

Une greffe de cellules souches peut seulement avoir lieu s’il nous est possible de joindre un donneur compatible. Il est donc extrêmement important que vous nous informiez de toute modification de vos coordonnées. Pour ce faire, vous pouvez passer par votre compte ou nous téléphoner à notre numéro sans frais (1 866 JE DONNE). Nous demandons également aux donneurs potentiels de nous informer de tout changement relatif à leur état de santé, étant donné que cela pourrait avoir une incidence sur leur admissibilité au don de cellules souches.

Un engagement à long terme

Il peut s’écouler des jours, des semaines, des mois, voire des années avant que vous ne soyez appelé pour faire un don. C’est pourquoi il est important d’être prêt à vous engager à long terme.

« Je me suis inscrit à UniVie à 21 ans, soit en 1999. Depuis, on m’a appelé deux fois pour me demander d’aider à sauver une vie. La deuxième fois, c’était 13 ans après mon inscription, comme quoi l’on ne sait jamais quand quelqu’un aura besoin de nous. Je suis propriétaire d’une petite entreprise et j’ai un horaire très chargé, mais je n’ai pas hésité une seconde. Si c’était quelqu’un de ma famille qui avait besoin d’une greffe, je serais très reconnaissant qu’une personne compatible fasse un don. »

Mohamed, donneur de cellules souches, New Market (Ontario)

Dites à votre famille que vous souhaitez donner des cellules souches pour aider à sauver une vie, et que vous vous êtes inscrit au registre.
Aidez‑nous à promouvoir le don de cellules souches.