HARSAH : des subventions pour de nouveaux projets de recherche sur l’admissibilité des donneurs


Lundi, décembre 03, 2018

OTTAWA, LE 3 DÉCEMBRE 2018 – La Société canadienne du sang a le plaisir d’annoncer que quatre nouveaux projets de recherche seront financés dans le cadre du Programme de subventions de recherche sur les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HARSAH), un programme unique qui devrait servir à faire évoluer les critères actuels d’admissibilité au don de sang pour les HARSAH. Les projets financés dans le cadre de ce programme – quinze au total – permettront d’obtenir des données probantes et des informations pour l’adoption de nouveaux modes de sélection des donneurs de sang et de plasma.

Géré par la Société canadienne du sang en collaboration avec Héma-Québec, le Programme de subventions de recherche sur les HARSAH bénéficie d’une contribution financière de Santé Canada.

« Il s’agit d’un programme important, car il permet de réunir des chercheurs multidisciplinaires et la communauté LGBTQ. Si nous voulons nous assurer de l’innocuité des produits sanguins que nous livrons aux hôpitaux, la modification des critères d’admissibilité au don de sang ne peut se faire que si elle est fondée sur un ensemble de données probantes, ce que nous espérons obtenir avec les nouveaux projets de recherche financés », explique le Dr Isra Levy, vice-président aux affaires médicales et à l’innovation de la Société canadienne du sang.

L’ouverture des candidatures pour cette deuxième vague de financement a eu lieu en avril 2018 et les projets retenus ont été annoncés en octobre, après examen en bonne et due forme des demandes par un comité composé d’experts canadiens et étrangers dans le domaine de la recherche.

Ces projets de recherche étudieront la faisabilité d’autres modes de sélection des donneurs de plasma source, les possibilités de modélisation mathématique du risque de transmission virale selon différentes stratégies, ainsi que les possibilités de modification des critères de sélection des donneurs et les répercussions éventuelles associées. Un résumé de chaque projet est fourni sur sang.ca.

« Nous espérons que ces projets de recherche nous fourniront de nouvelles données qui nous permettront, dans les années qui viennent, d’identifier les donneurs présentant un faible risque de maladies infectieuses et d’adopter de nouvelles approches quant à la sélection des donneurs. Nous pourrions ainsi définir un processus de sélection moins discriminatoire pour le système d’approvisionnement en sang canadien », a fait savoir le Dr Marc Germain, vice-président aux affaires médicales et directeur médical des tissus humains à Héma-Québec.

En effet, non seulement les projets retenus seront menés par des experts en médecine transfusionnelle avec la collaboration d’experts en santé publique et en santé sociale, mais ils feront également appel à des collaborateurs issus des différents groupes de parties intéressées. Plusieurs de ces projets prendront pour point de départ des études existantes qu’ils traiteront d’une manière différente et innovante pour répondre aux objectifs du programme. On espère que ces collaborations uniques jetteront une nouvelle lumière sur les critères d’admissibilité au don de sang et de plasma, ainsi que le processus de sélection des donneurs.

Santé Canada a alloué trois millions de dollars au Programme afin de permettre aux deux fournisseurs de sang d’étudier la faisabilité de politiques de sélection des donneurs fondées sur des critères comportementaux. Grâce aux projets financés, la Société canadienne du sang et Héma-Québec pourront continuer à recueillir des données probantes pour l’adoption d’autres modes de sélection des donneurs de sang et la prise de décisions sur les critères de sélection actuels. 

La Société canadienne du sang est déterminée à protéger les réserves de sang tout en étant la moins restrictive possible. Pour pouvoir être soumise à l’approbation de Santé Canada, toute modification des critères d’admissibilité aux dons de sang et de plasma doit non seulement être fondée sur des données scientifiques probantes, mais être aussi acceptable pour les associations de patients.

Plus d’informations sur les critères d’admissibilité des HARSAH sur sang.ca.

Société canadienne du sang

La Société canadienne du sang est une organisation sans but lucratif. Sa dimension nationale, son infrastructure et son mode de gouvernance en font une organisation unique dans le milieu canadien de la santé. Réglementée par Santé Canada en tant que fabricant de produits biologiques et financée principalement par les ministères de la Santé des provinces et des territoires, elle offre des services dans les domaines du sang, du plasma et des cellules souches pour le compte des gouvernements provinciaux et territoriaux, sauf celui du Québec. Reliant toutes les provinces et tous les territoires, son registre national de transplantation constitue une chaîne de vie pour les Canadiens en facilitant l’échange d’organes et la coordination des programmes connexes.

Facebook: /CanadasLifeline
Instagram: @CanadasLifeline
Youtube: 18882DONATE

RENSEIGNEMENTS
1-877-709-7773
media@blood.ca

Réservez votre don