« La vie de notre enfant était littéralement entre les mains des donneurs » : les dons en argent sauvent aussi des vies.


Jeudi, octobre 03, 2019
Image
Cameron Family

Sharon Bulger se rappelle encore comment elle s’est sentie lorsqu’elle a appris que Cameron, son fils de 8 ans, avait un cancer du cerveau : elle a eu le souffle coupé.

« Nous étions terrifiés, se rappelle-t-elle. Rien ne peut vraiment vous préparer à affronter le cancer, mais tout semblait tellement irréel. Tout est arrivé si vite. »

Difficile de croire que quelques mois seulement avant son diagnostic (une tumeur cérébrale maligne embryonnaire de grade 4), Cameron nageait et grimpait dans les arbres, construisait des gratte-ciels en LEGO, et courait dans toute la maison, habillé en superhéros, avec son petit frère.

Sharon raconte que son fils avait toujours été aventureux, énergique et extraverti. Sa famille a donc tout de suite remarqué, au milieu de l’année scolaire, qu’il n’était plus lui-même.

Son comportement a d’abord été interprété comme résultant de la fatigue du précédent semestre. Sharon, comme toute mère, a aussi commencé à s’inquiéter, pensant qu’il était peut-être victime d’intimidation.

Après le congé des fêtes, peu après le retour en classe, Sharon a reçu un appel de l’école.

Il n’allait pas bien. Lorsque l’enseignant lui parlait, il était incapable de répondre ou de le regarder dans les yeux. Il restait assis, comme piégé dans son propre corps.

« La première chose que j’ai sue, nous étions dans l’ambulance pour emmener Cameron d’urgence à l’hôpital le plus proche, raconte Sharon. Nous avons découvert qu’il avait eu des crises épileptiques partielles, alors ils ont demandé un tomodensitogramme. C’est alors qu’ils ont repéré la masse. »

Après son diagnostic, la famille de Cameron a dû agir vite. Sa tumeur grossissait rapidement, et il fallait l’opérer d’urgence pour l’enlever.

Très rapidement, Cameron a eu besoin de sang. Beaucoup de sang.

Après son opération au cerveau, il a reçu 6 séries de traitement de chimiothérapie à haute dose, 3 greffes de cellules souches, et quelques séances de radiothérapie expérimentale. En tout, Cameron a reçu 50 transfusions de produits sanguins tout au long de son traitement.

« Une nouvelle routine s’est installée : globules rouges le lundi, plaquettes le mardi, globules rouges le mercredi, plaquettes le jeudi, et ainsi de suite, continue Sharon. Cameron avait très souvent besoin de produits sanguins. Son corps n’aurait jamais supporté le traitement si ces produits n’avaient pas été disponibles si facilement. »

Après avoir constaté la fiabilité du système national d’approvisionnement en sang et du réseau de donneurs de cellules souches, Sharon et sa famille se disent éternellement reconnaissants à l’égard de la Société canadienne du sang et de ses généreux donneurs.

« La vie de notre enfant était littéralement entre les mains des donneurs. Grâce à eux, nous avons pu gagner du temps avec notre garçon. Je serai éternellement reconnaissante pour chaque dollar donné, et pour chaque goutte de sang qui a aidé mon fils à lutter contre sa maladie. »

Même s’il reste un long chemin à parcourir avant que Cameron retrouve la santé, Sharon est persuadée que les donneurs répondraient à l’appel si son fils avait de nouveau besoin de sang ou de cellules souches.

Cameron et sa famille n’auraient jamais pensé avoir besoin de sang ou de cellules souches. Pourtant, plus de la moitié des Canadiens auront besoin de produits sanguins au moins une fois dans leur vie.

Pour satisfaire à la demande et répondre aux besoins de chaque patient, la Société canadienne du sang doit attirer plus de 100 000 nouveaux donneurs par an. Lorsque vous faites un don en argent à la chaîne de vie du Canada, vous appuyez des programmes essentiels et des initiatives qui fournissent aux patients les produits et les services qui leur sauveront la vie lorsqu’ils en auront besoin.

Un don d’argent est également une option importante pour ceux qui ne peuvent donner leur sang, mais souhaitent sauver et améliorer des vies. Aidez les enfants comme Cameron à profiter pleinement de la vie en faisant un don en argent dès aujourd’hui à Sang.ca > Façons de donner.

ShareTweetShare