Coronavirus (COVID-19)
|
En savoir plus

COVID-19 – un premier donneur de plasma de convalescents


La Société canadienne du sang participe à l’essai clinique CONCOR et commence à recueillir du plasma de personnes guéries de la COVID-19.

VANCOUVER, LE 29 AVRIL 2020 – La Société canadienne du sang est fière de participer à CONCOR, un essai clinique national visant à déterminer si le plasma de convalescents pourrait s’avérer un traitement sûr et efficace contre la COVID-19. Le fournisseur de sang a accueilli aujourd’hui son premier donneur de plasma de convalescents à un centre de donneurs de Vancouver.

« Je suis un donneur de sang depuis les 15 dernières années et je suis ravi de pouvoir aider une très bonne cause. Malgré ma situation malheureuse, je suis content qu’elle me permette d’aider quelqu’un d’autre. Je pense que je fais un peu de bien dans tout cela. » dit Jerry Glubisz, le premier donneur de plasma de convalescents de la Société canadienne du sang.

L’autorité nationale en matière de sang est en train d’établir un programme de collecte de plasma de convalescents à l’échelle nationale. Les donneurs potentiels sont recrutés par l’intermédiaire d’un registre en ligne.

« L’efficacité du plasma de convalescents contre la COVID-19 n’a pas encore été prouvée », rappelle Dana Devine, scientifique en chef de la Société canadienne du sang. « L’essai CONCOR, tout comme n’importe quel essai clinique rigoureux, fournira des données importantes pour déterminer si le plasma de convalescents pourrait être un traitement efficace. Notre contribution alimentera de façon significative les travaux en cours à l’échelle mondiale pour aider les patients au Canada et ailleurs sur la planète », ajoute-t-elle.

La Société canadienne du sang accueillera d’autres donneurs comme Jerry Glubisz au cours des prochaines semaines. Les donneurs se rendront dans l’un des onze centres de l’organisme à Vancouver, Calgary, Edmonton, Saskatoon, Regina, Winnipeg, London, Hamilton, Toronto, Ottawa et Halifax. Chacun de ces centres est équipé pour collecter des composants sanguins, dont le plasma, par un procédé appelé « aphérèse ».

Dans un premier temps, tous les dons de plasma de convalescents seront distribués à des médecins canadiens traitant des patients atteints de la COVID-19 dans le cadre de l’essai CONCOR et avec l’autorisation de Santé Canada.

En comptant les deux fournisseurs de sang du Canada — la Société canadienne du sang et Héma-Québec —, le projet CONCOR réunit dix équipes de recherche et une cinquantaine d’hôpitaux du pays. La participation des patients sera déterminée par les médecins traitants en consultation avec les patients et/ou leur famille. Les patients devront être hospitalisés dans l’un des hôpitaux participants. Les personnes atteintes de la COVID-19 qui aimeraient en savoir plus sur le plasma de convalescents comme traitement à l’étude sont invitées à consulter le site CONCOR1.ca.

Bien que la Société canadienne du sang ait officiellement commencé à collecter du plasma de convalescents, on ne s’attend pas à ce que les transfusions débutent avant plusieurs semaines. Tout comme les autres produits sanguins, les unités de plasma de convalescents doivent respecter des normes de sécurité et de qualité. Elles doivent par conséquent faire l’objet d’analyses et de traitements avant d’être distribuées aux médecins.

Un don de plasma de convalescents est la même chose qu’un don de plasma ordinaire, sauf qu’il provient d’un type de donneur en particulier. En plus de répondre aux critères actuels pour le don de plasma au Canada, les donneurs de plasma de convalescents doivent avoir moins de 67 ans, avoir obtenu un résultat positif confirmé à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé en laboratoire, être complètement guéris et n’avoir eu aucun symptôme de la maladie depuis au moins 28 jours. Les donneurs doivent également vivre à une distance raisonnable d’un centre de donneurs situé dans l’une des villes mentionnées précédemment. Toute personne qui satisfait à ces conditions est invitée à s’inscrire au registre en ligne de la Société canadienne du sang. Des tests seront effectués au moment du prélèvement pour s’assurer que le plasma du donneur renferme les anticorps qu’il faut pour faire partie de l’essai.

Les personnes inscrites au registre qui pourraient être admissibles à l’essai sont contactées sans délai et les rendez-vous sont fixés à mesure que les donneurs sont sélectionnés. La sélection est faite par le Centre d’innovation de la Société canadienne du sang, qui supervise la recherche et le développement au nom de l’organisme.

Pendant la pandémie, la Société canadienne du sang n’accepte aucun donneur sans rendez-vous pour aucun de ses programmes de collecte.

Ressources pour les médias

Compte tenu des règles de distance à respecter, les médias ne sont pas autorisés à se rendre dans les centres de donneurs de la Société canadienne du sang. Du métrage non monté et une

entrevue intégrale du premier donneur de plasma de convalescents (en anglais) seront toutefois disponible.

Il est possible de faire une entrevue en ligne avec M. Glubisz (en anglais) en prenant des arrangements avec la Société canadienne du sang. Des entrevues avec des donneurs de plasma de convalescents d’autres régions du Canada peuvent également être organisées. Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec media@blood.ca

Au sujet de la Société canadienne du sang

La Société canadienne du sang est un organisme de bienfaisance sans but lucratif. Sa dimension nationale, son infrastructure et son mode de gouvernance en font une organisation unique dans le milieu canadien de la santé. Réglementée par Santé Canada en tant que fabricant de produits biologiques et financée principalement par les ministères de la Santé des provinces et des territoires, elle offre des services dans les domaines du sang, du plasma et des cellules souches pour le compte des gouvernements provinciaux et territoriaux, sauf celui du Québec. Elle gère également le registre canadien de transplantation, qui facilite l’échange d’organes et la coordination des programmes connexes à la grandeur du pays. La Société canadienne du sang est la chaîne de vie du Canada.

Au sujet des acticités de recherche de la Société canadienne du sang

Par le biais du Centre d’innovation, la Société canadienne du sang dirige et appuie des projets de recherche dans les grands domaines touchant l’ensemble de la chaîne transfusionnelle, depuis la recherche en laboratoire jusqu’aux applications concrètes. Nos recherches portent sur la médecine et la science transfusionnelles, mais aussi sur des domaines connexes comme les thérapies cellulaires (en particulier la transplantation de cellules souches hématopoïétiques) et la greffe d’organes et de tissus. Les résultats de nos travaux sont publiés dans des revues scientifiques et médicales, ou directement diffusés auprès des parties intéressées.

Nos experts et nos consultants médicaux sont essentiels à nos activités, de même que les laboratoires de recherche appliquée et exploratoire de nos chercheurs, eux-mêmes affiliés à des établissements universitaires. Gravitant autour de ce noyau, le Centre d’innovation a pour responsabilité le maintien d’un réseau national et international de chercheurs spécialistes du sang grâce notamment à l’attribution de subventions de recherche, à la mise en place de partenariats et à la recherche contractuelle.

ShareTweetShare