Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Résultats faussement positifs

Et si les résultats de mes tests étaient faussement positifs?

Blood DropLa Société canadienne du sang analyse chaque don de sang en vue de déceler le virus des hépatites B et C, la syphilis, le virus du sida (VIH) et un autre virus peu courant appelé virus T-lymphotrope humain (HTLV).

Un résultat faussement réactif (ou faussement positif) signifie que le premier test de dépistage a donné lieu à une réaction (autrement dit, il suppose la présence d’un élément pouvant vous empêcher de donner), mais que le test de suivi plus précis était négatif. Presque tous les résultats faussement positifs découlent de l’interférence de facteurs non liés à l’infection que l’on cherche à détecter.

Quelle méthode la Société canadienne du sang emploie-t-elle pour analyser mon sang?

Nous avons adopté une méthode en deux étapes qui est utilisée dans les laboratoires du monde entier. Dans un premier temps, nous effectuons un test très sensible afin de détecter les signes d’une éventuelle infection. Si aucune réaction ne se produit, nous concluons à l’absence d’infection et l’analyse s’arrête là. Dans le cas contraire, nous procédons à un autre test afin de déterminer si la réaction est attribuable à une infection ou si le résultat a été faussé. Ce second test permet de trouver les marqueurs qui ne sont présents dans le sang qu’en cas d’infection.

Dois-je consulter mon médecin pour refaire le test?

Oui. Vous devriez discuter de la reprise du test avec votre médecin, car il est le mieux placé pour vous donner un avis médical personnel.

Mes proches devraient-ils s’inquiéter pour leur propre santé?

Non. Un résultat faussement positif peut être surprenant et bouleversant, mais il signifie que votre sang n’est pas infecté. Votre conjoint, vos enfants et vos amis n’ont donc pas été exposés à l’infection ou à la maladie visée par le test. Si vous êtes tout de même préoccupé, parlez-en à votre médecin. Il sera heureux de vous prodiguer des conseils médicaux.

Pourquoi ne pas éliminer les tests de dépistage et chercher d’emblée les marqueurs présents uniquement en cas d’infection? N’éviteriez-vous pas ainsi les résultats faussement positifs?

La méthode en deux étapes est la plus appropriée pour mettre en évidence les signes d’infection. Bien qu’il soit extrêmement sensible, le test de dépistage permet d’utiliser rapidement le sang aux fins de transfusion. Les tests supplémentaires prennent plus de temps. Ils sont donc utilisés uniquement pour les dons de sang auxquels sont associés des résultats faussement positifs afin de déterminer si ces résultats sont effectivement positifs ou négatifs.

Que dois-je faire pour profiter du programme de réadmission des donneurs après un résultat faussement positif?

Par mesure de sécurité, nous imposons une période d’attente de six mois à la suite de tout résultat faussement positif. (Votre date d’admissibilité figure sur la lettre que vous avez reçue.) Après six mois, appelez-nous au 1 866 JE DONNE (1‑866‑533‑6663) et parlez à une infirmière autorisée. Dites-lui que vous appelez dans le cadre du programme de réadmission des donneurs. Elle répondra à vos questions et vous proposera un rendez-vous à un moment qui vous conviendra.

Lorsque vous vous présenterez à ce rendez-vous, veuillez apporter la lettre que vous avez reçue de notre directeur médical. Ce jour-là, nous ne prélèverons qu’un échantillon de votre sang. Vos résultats vous seront communiqués par lettre et, s’ils sont tous négatifs, vous pourrez à nouveau donner du sang.

Les tests de suivi effectués par mon médecin étaient négatifs. Puis-je continuer à donner du sang?

Seuls les tests effectués par la Société canadienne du sang sont acceptés dans le cadre du programme de réadmission. En vertu du programme, ces tests ne peuvent être faits que six mois après votre dernier don. Si, à ce moment, les résultats sont tous négatifs, vous serez de nouveau admissible au don de sang.

Qu’arrive-t-il si les résultats de mes tests supplémentaires sont positifs?

Si vous avez de nouveau un résultat faussement positif, vous ne serez plus autorisé à donner du sang. Cela ne signifie toutefois pas que vous ne pouvez pas aider la Société canadienne du sang. Il y a plusieurs façons de nous appuyer et elles contribuent toutes grandement à notre mission qui est de sauver des vies.

Puis-je donner du sang pour moi-même en prévision d’une intervention chirurgicale, malgré un résultat faussement positif?

Oui, les dons autologues sont autorisés pour certaines opérations non urgentes. Vous devrez toutefois avoir l’avis favorable de votre médecin et l’accord du médecin responsable de la banque du sang de l’hôpital. Vous devrez également remplir les conditions d’admissibilité du programme de don autologue de la Société canadienne du sang.