Sang

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Compatibilité

Compatibilité entre donneurs et receveurs

Les patients qui reçoivent régulièrement des transfusions de plaquettes produisent parfois des anticorps qui empêchent les plaquettes de remplir leur fonction de coagulation. Ces patients doivent recevoir des plaquettes présentant un degré de compatibilité élevé afin que leur organisme les accepte. Le typage plaquettaire est donc crucial. Il doit y avoir non seulement compatibilité ABO, mais aussi compatibilité des antigènes d’histocompatibilité humains (HLA). La probabilité que des plaquettes aient le degré de compatibilité désiré est de 25 % lorsqu’elles proviennent d’un parent consanguin et de 0,01 % lorsqu’elles proviennent de donneurs non apparentés.

Lorsqu’un donneur est compatible avec un patient, on lui demande parfois de faire plusieurs dons sur une courte période. Nous l’en avisons généralement quelques jours à l’avance, mais il peut arriver, en situation d’urgence, que ce préavis soit plus court.

Si Amanda est en vie aujourd’hui, c’est en partie grâce à un donneur de plaquettes.

L’histoire d’Amanda

Atteinte d’une leucémie, Amanda connaît bien les transfusions de plaquettes et l’importance du typage plaquettaire. Pendant sa chimiothérapie, sa numération plaquettaire est devenue très basse. « J’avais désespérément besoin de plaquettes, se souvient Amanda, mais dès que la transfusion a débuté, j’ai commencé à avoir du mal à respirer. J’ai tout de suite pensé que quelque chose n’allait pas. »

Amanda faisait une réaction allergique aux plaquettes.

On a mis fin à la transfusion sur-le-champ. Après avoir testé le sang d’Amanda et trouvé un donneur de plaquettes dont les antigènes étaient compatibles avec les siens, on a fait un deuxième essai. Amanda et son infirmière attendaient avec impatience de voir ce qui allait se passer. Trois minutes, cinq minutes, dix minutes… aucune réaction allergique. Ouf! Restait à savoir si les plaquettes avaient réussi à mettre Amanda hors de danger. Au grand soulagement de tous, le nombre de plaquettes d’Amanda était plus élevé qu’il ne l’avait jamais été.

Depuis, chaque fois qu’Amanda a besoin d’une transfusion, on s’assure que les plaquettes proviennent d’un donneur dont les antigènes HLA sont compatibles. « Je suis vraiment reconnaissante envers les donneurs qui viennent donner semaine après semaine parce qu’ils sont compatibles avec une personne en particulier, commente Amanda. Ces gens sont vraiment dévoués et sont d’une race à part. Je n’ai pas d’autres moyens de leur dire à quel point je leur suis reconnaissante, sinon de leur dire un gros merci. Vos dons font toute la différence dans la vie de quelqu’un. »

Changez la vie de quelqu’un

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui à un centre de collecte près de chez vous. Si vous avez des questions au sujet du don de plaquettes, consultez la foire aux questions.