Recherche

Breadcrumb trail

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Optimisation de la qualité du sang de cordon

Problème :

Les unités de sang de cordon doivent rester congelées à -196 °C jusqu’à ce qu’elles soient utilisées. Or les protocoles d’entreposage et de transport mis en place peuvent entraîner un réchauffement transitoire des unités dont la température peut passer au-dessus des températures de congélation cruciales. Ce réchauffement transitoire peut affecter la viabilité et l’efficacité des cellules. Le protocole de décongélation des unités joue également un rôle essentiel dans l’efficacité des cellules. Cord Blood UnitLa Société canadienne du sang a donc décidé d’examiner plusieurs types de protocole de manutention et de décongélation des unités de sang de cordon afin de constater leurs répercussions sur la qualité.


Étude :

Les chercheurs ont mesuré le temps qu’il fallait à une unité de sang de cordon en décongélation pour atteindre trois températures (-150, -135 et -120 °C) dans différentes conditions, et ce, pour pouvoir déterminer l’effet de ces changements de température sur le nombre total de cellules, le nombre de cellules CD34+, la viabilité des cellules et le nombre d’unités formant colonies comme indicateurs de la qualité du sang de cordon. Puis, en fonction des résultats obtenus, ils ont modifié le protocole de manutention des unités pour que leur température reste inférieure à -135 °C en tout temps. Ils ont également évalué l’effet de réactifs de décongélation divers et à des températures différentes, et cherché à définir un protocole qui permettrait de conserver la qualité des unités après la décongélation. Ils ont optimisé le protocole de décongélation et identifié le Plasma-Lyte A comme solution alternative au dextran 40, qui est régulièrement en rupture de stock depuis des années.


Résultats :

Les nouveaux protocoles standardisés de manutention et de décongélation des unités de sang de cordon permettront d’optimiser et de standardiser la qualité du produit au sein des centres de traitement de la Société canadienne du sang et des hôpitaux. Cela aura pour effet de maximiser l’efficacité clinique des cellules souches greffées ainsi que les résultats pour les patients. Ces nouveaux protocoles ont également contribué au succès de la banque de sang de cordon, qui a reçu son agrément FACT (Foundation for the Accreditation of Cellular Therapy), une norme internationale en matière d’excellence en thérapie cellulaire.

 

Publié en novembre 2017