Organes et tissus

Breadcrumb trail

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Don d’organes de son vivant

Aidez un patient comme Randeep, faites un don d’organe!

Randeep's StoryLa greffe de rein, ou transplantation rénale, est le traitement de choix pour la plupart des patients souffrant d’insuffisance rénale. Lorsque les reins n’arrivent plus à débarrasser le sang de ses déchets, le patient doit subir des dialyses (filtration artificielle du sang) ou une greffe de rein. Les reins de donneurs vivants sont recherchés, car malheureusement, le nombre de reins de donneurs décédés est insuffisant et la dialyse peut avoir de sérieuses conséquences sur la qualité de vie et la santé. De plus, les reins de donneurs vivants durent plus longtemps. À noter que la greffe de rein est vitale pour les patients dont l’insuffisance rénale est avancée, ainsi que pour ceux pour qui les autres traitements ont échoué. En donnant un rein de votre vivant, vous pourrez aider un patient de plus à recouvrer la santé et à vivre plus longtemps.

Comment se passe un don de son vivant?

Pour pouvoir donner un organe de son vivant, un adulte en bonne santé doit se soumettre à batterie d’analyses médicales dont le but est de s’assurer que sa vie ne sera pas en danger. Dans le cas d’un don de rein, l’un de deux reins est prélevé par opération chirurgicale, puis transplanté chez le patient. Chez un adulte en bonne santé, le rein restant doit pouvoir compenser la perte de l’autre rein en augmentant sa capacité de fonctionnement. Il est également possible de faire un don de foie de son vivant étant donné l’aptitude de celui-ci à se régénérer. On peut donner jusqu’à la moitié de son foie. Toute personne qui souhaite faire un don de foie doit être en bonne santé et se soumettre aux analyses préliminaires. On recommande à toutes les personnes qui font un don de rein ou de foie d’effectuer un suivi annuel post-don auprès de leur médecin.

Comment faire pour donner un rein?

Pour faire un don de rein, vous devez commencer par communiquer avec le programme de transplantation rénale de votre province. Vous devrez ensuite vous soumettre à des analyses médicales qui permettront de déterminer si votre état de santé vous permet de faire ce don. D’autres analyses seront également effectuées afin de déterminer si vous êtes compatible avec le receveur potentiel de votre rein. Une incompatibilité entre le donneur et le receveur augmente les risques de rejet du rein chez le receveur. En cas d’incompatibilité avec le receveur initial, vous pouvez quand même faire don de votre rein à quelqu’un d’autre et ainsi aider le receveur initial à obtenir un rein plus approprié grâce au Programme de don croisé de rein.

Comment faire pour donner du foie?

Pour faire un don de foie, vous devez commencer par communiquer avec le programme de transplantation hépatique de votre province. Vous devrez ensuite vous soumettre à des analyses médicales qui permettront de déterminer si votre état de santé vous permet de faire ce don et si vous êtes compatible avec un receveur potentiel.

Pour plus d’informations sur le don de rein, veuillez consulter les brochures suivantes :

Pour plus d’informations sur le don de foie, veuillez communiquer avec l’un des programmes de transplantation hépatique suivants :