Cellules souches

Breadcrumb trail

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Qui vais-je aider?

Qui a besoin d’une greffe de cellules souches?

Les greffes de cellules souches permettent de traiter quelque 50 maladies et troubles :

  • Certains types de cancer, comme les leucémies, les lymphomes ou les myélomes
  • Des maladies causées par une production anormale de globules rouges attribuable à une insuffisance de la moelle osseuse, telle la thalassémie ou la drépanocytose
  • L’anémie aplasique, c’est-à-dire la production insuffisante de cellules sanguines normales
  • Des troubles héréditaires du système immunitaire et du métabolisme

L'histoire de Rick (en anglais seulement)

Des patients comme Rick espèrent trouver un donneur non apparenté, car aucun membre de leur famille n’est compatible avec eux. Grâce à une personne qui a décidé d’aider, l’histoire de Rick a eu une fin heureuse. (Vidéo en anglais seulement)

L'histoire d'Alysha (en anglais seulement)

Alysha est une battante. Elle continue de défier toutes les probabilités. Elle pourrait un jour avoir besoin d’une autre greffe de cellules souches. (En anglais seulement)

Une greffe de cellules souches n’est pas la seule solution à envisager pour des patients comme Rick et Alysha, qui souffrent de leucémie ou d’autres types de cancer, c’est-à-dire de maladies causant une anomalie fonctionnelle de la moelle osseuse. Pour essayer d’enrayer la maladie, on a d’abord recours à d’autres traitements, tels que la chimiothérapie, la radiothérapie et la pharmacothérapie. Toutefois, si ces traitements ne sont pas efficaces ou si les patients font une rechute, l’unique solution est de remplacer leurs cellules souches par celles d’une personne en bonne santé.

Pour préparer un patient à la greffe, on le soumet habituellement à une radiothérapie ou à une chimiothérapie, parfois aux deux, à doses élevées afin de détruire la moelle malade. Les patients qui reçoivent une greffe de cellules souches doivent demeurer isolés dans une pièce stérile jusqu’à ce que la greffe ait réussi et que la nouvelle moelle osseuse ait produit suffisamment de globules blancs pour les protéger contre les bactéries environnantes.

Au Canada, plus de 80 % des patients ayant besoin d’une greffe reçoivent des cellules souches de donneurs d’autres pays. Si le bassin de donneurs potentiels canadiens était plus important, on pourrait aider bien d’autres patients.

UniVie - Inscrivez-vous