Vous avez besoin d’aide ou souhaitez nous faire part de vos commentaires?

Vous avez des soucis avec votre compte ou souhaitez faire une suggestion? La Société canadienne du sang vous offre plusieurs moyens pratiques et rapides pour résoudre vos problèmes et communiquer avec nous : vous pouvez clavarder avec nous en direct, consulter notre foire aux questions, nous envoyer un courriel à feedback@blood.ca, ou encore nous appeler au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Quelques mythes

Encore des questions? Nous avons les réponses.

Nous espérons que les renseignements suivants permettront de dissiper certains mythes sur le don de cellules souches.

Les cellules souches sont prélevées dans la moelle épinière.

Réalité : La moelle épinière du donneur n'est pas affectée par le prélèvement de cellules souches. Lors d'un don de moelle osseuse, les cellules souches sont prélevées dans la crête iliaque, qui est située sur la face postérieure de l'os iliaque. Cette intervention d'un jour est effectuée sous anesthésie générale.

Le prélèvement de cellules souches exige une intervention chirurgicale.

Réalité : Certains prélèvements exigent une intervention chirurgicale, d'autres non, selon que la Société canadienne du sang demande au donneur de faire un don de cellules souches de la moelle osseuse ou du sang périphérique. Si le don de moelle osseuse est bien effectué dans le cadre d'une opération, ce n'est pas le cas du prélèvement de cellules souches du sang périphérique, qui est réalisé en clinique externe.

Lors d'un don de cellules souches du sang périphérique, on prélève le sang du donneur par une aiguille stérile introduite dans le bras. Le sang circule ensuite dans un appareil qui extrait les cellules souches destinées à la greffe. Le reste du sang est retourné au donneur par une aiguille insérée dans l'autre bras.

Le médecin traitant décidera du type de don qui convient le mieux au patient.

Le prélèvement de cellules souches est douloureux.

Réalité : La Société canadienne du sang coordonne deux types de prélèvement de cellules souches, à savoir de la moelle osseuse ou du sang périphérique. Dans le premier cas, les cellules souches sont prélevées dans la crête iliaque, une intervention réalisée sous anesthésie générale de façon à ce que le donneur ne ressente aucune douleur. Le prélèvement de cellules souches du sang périphérique est en revanche une intervention non chirurgicale effectuée en clinique externe, sans recours à l'anesthésie. Le donneur ne ressent aucune douleur durant l'intervention dans un cas comme dans l'autre.

Le prélèvement de cellules souches demande un long rétablissement.

Réalité : Les donneurs de moelle osseuse peuvent s'attendre à ressentir de la douleur dans le bas du dos. Certains se sentiront également fatigués et auront du mal à marcher pendant quelques jours ou une plus longue période. La plupart des donneurs reprennent cependant leurs activités normales après quelques jours. Certains auront toutefois besoin de quelques semaines avant de se sentir complètement rétablis.

Les donneurs de cellules souches du sang périphérique signalent divers symptômes tels que maux de tête, douleurs aux os ou aux muscles, nausées, insomnie et fatigue. Ces symptômes disparaissent peu de temps après le don.

Les cellules souches prélevées ne peuvent être remplacées.

Réalité : Le corps régénère les cellules souches prélevées dans les six semaines suivant le don. La plupart des donneurs reprennent leurs activités habituelles dans les quelques jours suivant le don.

Comme je suis issu d'une famille nombreuse, je devrais trouver facilement un donneur compatible dans ma famille si j'ai un jour besoin d'une greffe de cellules souches.

Réalité : Les critères de compatibilité sont si précis que moins de 25 % des personnes en attente d'une greffe pourront recevoir des cellules souches d'un membre de leur famille. C'est pourquoi le Réseau UniVie, notre réseau de donneurs de cellules souches, existe et est composé de Canadiens et de Canadiennes disposés à donner des cellules souches à toute personne qui pourrait en avoir besoin.

En savoir plus sur les étapes du don